Mois : mai 2019

Zwergnase 35 cm

Je vous présente les 2 petites Zwergnase qui sont venues compléter ma collection.

J’ai longtemps hésité à cause de leurs grosses chaussures, mais finalement, leurs pieds sont en proportion de leur corps.

Elles ont un air préoccupé et se tiennent un peu voutées. Leurs vêtements sont bien finis.

La première vient de « Villa le Bosquet » et appartient à la collection 2018

La deuxième vient de « Zwergnase shop »

Niveau prix, moins cher chez Zwergnase même avec les frais d’envoi et comme il y a possibilité d’acheter aussi des tenues, c’est rentable (même si j’aime beaucoup villa le bosquet).

 

Lucile

Pour la collection 2018, le pochon est en feutrine et moins joli que celui de 2019

Les chaussures 2018 sont très grosses, celles de 2019, moins grosses et mieux finies

 

Félicie

Elle avait 2 couettes et 2 tresses que j’ai enlevées pour faire des bonnets

Un petit cadeau joint au pochon

Sur le site Zwergnase, possiblité d’acheter les vêtements vus sur d’autres poupées mais les chaussures ne sont pas comprises

 

Fleur bleue

Pour celles et ceux qui ne me connaissent pas, j’ai appris la couture seule sur le net. Mes créations n’ont pas la perfection d’une couturière, mais je progresse. Cette série m’a demandé énormément de temps ……

Pour tout ce qui est au crochet, je ne vends pas de tuto et je n’en utilise pas. Je fais des créations uniques qui sortent de mon imagination. Il m’arrive de faire des vide dressing sur ebay quand j’ai les tiroirs trop pleins. Celles qui achètent ont de ce fait  la certitude de ne pas retrouver la même  chose ailleurs, à moins qu’on ne se soit inspiré de mon travail.

 

Comme je l’ai déjà écrit, j’adore la façon dont Corolle faisait ses catalogues (à la belle époque), avec toute une série de vêtements différents, faits dans les mêmes tissus.

 

J’ai essayé de refaire la même chose avec les filles. Dans ce post vous découvrirez 2 petites nouvelles. Lucile (la blonde) et Félicie. Deux  Zwergnase.

Je les trouvais un peu ridicules car je pensais que leurs pieds étaient aussi gros que leurs chaussures. Mais non. Ils sont normaux. Dans le prochain post, je vous les présenterai dans leurs tenues d’origine.

 

 

Lucile porte une veste matelassée beige doublée d’un liberty dans les tons bleus. J’ai acheté le patron chez « Heloïse et Ademar« . Je n’ai pas suivi à la lettre les explications car je ne voulais pas de coutures apparentes. Son petit haut est fait au crochet. Sa jupe est faite à partir d’un patron « les chéries de vanilline« . Son sac sort de mon imagination. Pour ses chaussettes j’ai un peu retoqué le patron d »Héloise et Ademar » à ma sauce. Son chapeau est fait au crochet 1,25 coton Rico, j’ai ajouté un ruban du même tissu que la jupe.

Pour Félicie, un béret coton Rico, crochet 1,25 avec un noeud du tissu liberty. Même veste que pour Lucille mais avec un bouton recouvert du tissu. Chaussettes aux rebords au crochet. Pour la robe, j’ai agrandi un patron « les chéries de vanilline », mais comme les Zwergnase ont des épaules très rondes, elle n’est pas très ajustée.

 

Suzanne porte un béret beige coton rico et crochet 1,25. Son chemisier, toujours fait à partir du patron « les chéries de vanilline ». Le pantalon est fait à partir d’un patron « les coutures de Magda« , que j’ai un peu modifié.

Pour Sidonie, même patron que pour Suzanne mais en version robe. Serre tête au crochet et ruban liberty, fleur au bouton recouvert de tissu.

Le porte bébé, je l’ai fait moi-même, sans patron, à partir un porte bébé barbie.

 

 



 



 

 

 

 

 

Tenue romantique pour Sidonie

Toujours dans le même style, une tenue pour Sidonie. J’ai gardé le haut que j’avais fait pour la démonstration et j’ai défait le début du jupon pour en faire une robe ouverte complètement.

Coton Déco 8 et crochet 1,25

Fermeture par boutonnière

Il arrive qu’en « navigant à vue », on se retrouve avec un dos de robe un peu juste et qu’il faut rattraper.

Je vous explique comment faire. Ce n’est pas ma façon de fermer les robes, dans la mesure où je préfère les robes ouvertes complètement. Je ne suis pas patiente pour habiller les poupées et les robes sont beaucoup plus faciles à enfiler en étant totalement ouvertes, surtout si la poupée est destinée à une petite fille.

 

Je tricote 3 rangs de mailles serrées de chaque côté du corsage sans oublier de faire mes boutonnières

Mon haut est fini

Il va falloir faire le jupon de la robe. 

Je fais une ligne de mailles serrées tout autour du bas du corsage sans tricoter le rabat de boutonnière et je ferme le rond

Mon début de ligne va s’en trouver décentré

Je recentre mon début de ligne en faisant le nombre de mailles coulées nécessaires (ici 3) pour se retrouver au milieu du travail

 

Je continue mon jupon. J’ai fais une ligne de brides, 2 par trou, pour avoir du volume

 

Le milieu du jupon se retrouve bien centré par rapport au corsage

Voilà, j’espère que c’est compréhensible

Un petit clin d’oeil à une copinaute qui se reconnaitra …………

 

2 petites qui broient du rose …..

Du rose très fifille pour ces 2 tenues

 

Short, petit haut volant, gilet, chapeau pour Julienne. Pour le gilet et le chapeau, j’ai fait une infidélité à Rico, j’ai pris du DMC. Il est plus gros mais reste correct pour cette taille de poupée.

 

Pour Zélya, c’est du coton « déco 8 » rose pour la robe, et pour le sac et le chapeau, j’avais besoin de plus de tenue, j’ai doublé le rose par du beige (toujours déco 8) et j’ai gardé le crochet 1,25.